blog,  psychologie

Tu n’es pas ce corps (and you are beautiful)

« Tu n’es pas ce corps. »

Tu as déjà entendu cette phrase ? Au détour d’une ou deux conversations entre spiritual weirdos, ou pendant ta dernière retraite de yoga… « Mais non Marine, tu n’es pas ce corps. » (Peut-être que tu ne t’appelles pas Marine d’ailleurs. Tu n’es donc pas Marine non plus…)

« Je ne suis pas ce corps. » Ah bon ? Mais alors je suis le corps de qui ? 

Voilà ce que tu penses.

Quand tu démarres une pratique assidue du yoga, beaucoup de choses changent. Et surtout ta perception de celles-ci. Pas de recette magique pour ça. C’est une façon d’intégrer que des choses infiniment plus complexes forment ce que nous appelons notre planète Terre.

Lorsque tu pratiques avec conviction, le yoga tu le sais (ou pas encore) devient une pratique bien plus vaste qu’un simple déroulé de tapis en beauté et quelques leggings en lycra. Il n’y pas de judgmental advice sur le comment, du parce que, de la façon dont tu dois pratiquer. Dans nos têtes alimentées par un mental agité et un égo dur, le yoga est presque devenu une espèce de forme mainstream de reconnexion à soi.

Moi je trouve que c’est tant mieux.

De plus en plus de personnes se tournent vers une pratique intérieure, qui n’a jamais eu pour vocation d’être élitiste. Et c’est bien toute la beauté de ce mode de vie. Une pratique non élitiste, ouverte à tous et branchée sur le même canal : l’ouverture à plus grand que soi.

Car s’ouvrir à plus grand que nous, nous permet à la fois de rester (un peu) à notre place. Et de se rappeler que nous sommes inévitablement si petits dans cet infiniment grand. Prendre de la hauteur pour se remettre à notre échelle nous fait clairement relativiser sur la proportion de nos problèmes personnels.

J’aime pouvoir guider des méditations autour d’une compréhension globale du monde, de l’extérieur, et des choses qui nous entourent. Lorsque l’on sort de sa propre perception, de grandes possibilités s’offrent à nous.

S’ouvrir à plus grand, nous invite également à comprendre que nous sommes aussi ce grand tout. Quelle est donc cette chose commune que nous avons tous les uns avec les autres ? Le fait d’être incarnés, en vie, présents, ici, et maintenant.

Alors, « Tu n’es pas ce corps », devient un peu plus présent en toi. Et tu comprends, qu’effectivement, dans une première vision de la vérité, tu n’es pas tout à fait QUE ce corps. Lorsque pendant une méditation, le temps se suspend, une fraction de seconde, tu réalises que tu étais peut-être ailleurs. Mais si tu es alors ailleurs, cela veut-il dire que tu es hors de ton corps ? Ou que celui-ci n’existe pas ? Ni l’un ni l’autre réellement. Cela dépend sur quel plan de conscience nous cherchons à en faire l’analyse.

Dans la dimension spirituelle du yoga et des principes de réincarnation, l’âme se réincarne dans la matière et de corps en corps, jusqu’à atteindre « MOKSHA » en Sanskrit, ou la libération suprême de l’être et des cycles de réincarnation.

Ne pas être CE CORPS nous invite à comprendre toute la dimension cachée et divine de notre personne. À comprendre par « céleste » (si tu n’es pas un fou-fou des mots dieu, divin, univers, divinité, grand tout…), on découvre une forme d’imagerie de nous qui est présente dans les choses non-vues. Dans l’air, dans la dimension énergétique du monde, dans l’aspect plus subtil de ce qui nous entoure…

Le yoga ne nous apprend pas à devenir spirituel, il nous emmène sur un chemin qui nous fait nous poser des questions de nature élémentaire sur le monde et sur nous-même. « Quelle est cette chose que je ressens ? », « Pourquoi mon instinct me dit-il de faire attention? », « Pourquoi cette émotion surgit-elle maintenant? », « Pourquoi ai-je l’impression de changer de perception des choses… »… – Voici une liste non exhaustive des choses qui peuvent traverser nos esprits lorsque l’on apprend à lâcher-prise.

Car je ne vais pas te le cacher, faire du yoga, c’est accepter de lâcher-prise…

Et puis il faut bien se l’avouer… Si tu n’es pas ce corps, bizarrement lâcher prise devient un peu plus accessible, tu ne trouves pas ? 😉

 

 

J’accompagne toutes les âmes à se délaisser de leurs vieilles peaux, avec le yoga on s’ouvre, par la dimension énergétique des outils mis à notre disposition, c’est tout de suite un regard neuf sur le monde que nous pouvons avoir…
Come practice, grow, and EXPAND yourself with me ♥ ☻↓

(Je sais que tu trouveras toutes les infos nécessaires ici ! N’hésite pas à m’envoyer un petit message personnel, pour une demande particulière ou pour plus d’infos ! Don’t be shy ! )

 

 

 

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial